Récit Grece 1 - Suivez les 3 M, une famille en vadrouille

Aller au contenu

Menu principal :

Voyages > Grèce 2011
 
 

Samedi 1er Octobre
Arrivée à Athènes

Après un agréable voyage à bord d'un avion à hélices (ça vibre, quand même !), nous quittons en milieu de journée l'aéroport direction Athènes par le métro. Nous faisons la recherche de notre auberge de jeunesse, qui est située au cœur du quartier touristique de Plaka.

Nous partons à la découverte de ce quartier animé, et nous montons dans les ruelles pavées, petit dédale d'escaliers et de passage accrochés au pied de l'Acropole. C'est le véritable cliché grec qui s'offre à nous, petites maisons blanches, chats à la fenêtre, marches chaulées… le tout en plein centre d'Athènes !

Pour finir l'après-midi, nous faisons l'ascension de Mont Lycabette, qui domine la ville. Nous assistons à un mariage dans la petite chapelle, moment réjouissant qui anime la toute petite esplanade au sommet.
La vue jusqu'à la mer est magnifique et nous assistons au coucher de soleil sur la ville et sur l'Acropole, but ultime de cette ascension de marches.

De quoi bien dormir après un repas au pied de l'Acropole illuminée.

 
 

Dimanche 2 Octobre
Acropole et Agora d'Athène
Route pour Sparte


Ca y est c'est LE moment de découvrir l'Acropole, gratuit en ce 1er dimanche d'octobre. Nous découvrons peu à peu tous les édifices qui surplombent la ville, les Propylées, la porte, le Parthénon  et le célébre Erechtheion et ses caryatides. Mon petit coup de cœur ira au petit temple qu'on aperçoit à droite de l'entrée, le temple d'Athéna Niké et ses jolies frises. Allez savoir pourquoi je préfère les petites choses mignonnes aux imposants monuments…  Malgré les éternels échafaudages, l'émotion est bien présente sur  ce lieu chargé d'histoire.

Nous finissons notre balade matinale par l'Agora, autre site rassemblant de grands  morceaux d'histoire, situé au pied de l'Acropole.

L'après-midi, nous rejoignons l'aéroport pour récupérer notre voiture de location, une petite Citroën C1 (encore une petit chose mignonne !!), direction Sparte, que nous atteignons après 2h15 de route (autoroute + route). En passant à Corinthe via l'autoroute, nous essayons de voir le Canal, mais nous n'y arrivons pas. Nous ferons mieux au retour, en passant par la route normale.

Après avoir traversé nos premiers paysages de montagne du Péloponnèse, nous plantons la tente et nous dînons dans Sparte, sur la place principale. La ville, moderne, est quelconque, malgré une véritable célébrité historique grâce aux Spartiates !

 
 

Lundi 3 Octobre
Cité médiévale de Mystras
Nuit à Aéropolis


Nous partons ce matin direction Mystras, dont la forteresse s'offre rapidement aux regards, sur son promontoire. Mais le site n'est pas qu'une forteresse, nous allons bien nous en rendre compte au fil des 5h passées dans cet enchevêtrement de sites hstoriques plus beaux les uns que les autres.

En effet, sous la forteresse dominant la plaine de Sparte, se trouve la cité franque du 13° siècle et les vestiges de la ville byzantine, 2ème ville de l'empire après Constantinople au 14° siècle !

On se faufile donc à travers les anciennes habitations en ruine. On tombe ça et là sur de splendides édifices religieux, chapelles, églises et même un monastère encore en fonction. Toutes ces églises protègent en leur sein de superbes décors. On ne sait plus où donner de la tête. Tous les murs sont peints de fresques relativement bien conservées et c'est à qui aura la plus belle peinture, la plus belle frise, les corniches les plus sculptées…  on en prend plein les yeux. Pour moi, les plus belles resteront celles du monastère de Péribleptos, édifice collé à flanc de montagne.

Il est très difficile d'exprimer le plaisir de parcourir ce site. Je peux juste dire une chose : pour Mathieu et moi, Mystras restera le plus beau souvenir de notre semaine.  Alors allez-y et ne bâclez pas cette visite !

Du coup, le programme est chamboulé, nous n'avons plus le temps de visiter les Grottes de Diriou cette après-midi. Nous nous en approchons quand même, nous installant pour la soirée à Aréopolis.
Ce petit village sera là aussi une belle découverte avec ses ruelles tortueuses et ses maisons en pierres, le tout couvert de fleurs colorées. Un village très calme et pas trop touristique à découvrir.

 
 

Mardi 4 Octobre
Grottes de Diriou, région de la Magne
Nuit à Nauplie


Nous visitons les Grottes de Diriou, très beau site long de 2 km, avec une grande partie du parcours qui se fait en barque le long d'une rivière souterraine aux eaux transparentes. Les salles permettent d'admirer stalactites, stalagmites, dentelles et orgues de toutes tailles, formes et couleurs (du blanc au rouge). Le spectacle est grandiose, mais il est dommage que le batelier ne donne aucune explication le long de la visite. Et il ne répond pas à nos questions… Parle-t-il seulement anglais ? Faut-il acheter le DVD à 10€ ? Du coup, nous admirons le site dans le silence le plus profond.

Le parcours se finit par une partie à pied sur 300m, encore une fois de toute beauté, avant de remonter à l'air libre.

Nous partons ensuite faire le tour de la péninsule, région connue sous le nom de la Magne.

Cette région est caractérisée par ces montagnes arides et pierreuses, pierres utilisées dans la construction des maisons, des tours et des murets délimitant les parcelles. La région semble économiquement pauvre, tirant parti de l'élevage, de la pêche et des oliviers. La route traverse quelques villages isolés, parfois en ruine. Mais cela lui confère une atmosphère sauvage presque irréelle et de toute beauté.

Nous pique-niquons dans une petite crique aux eaux turquoises, où les poissons, curieux s'approchent de nous sans crainte. Nous nous amusons avec eux et découvrons également une source d'eau douce qui remonte du fond sous-marin.  Etrange.

Il nous faut maintenant repartir  direction Nauplie, sans attendre, car nous devons parcourir les 160km avant la tomber de la nuit, sur des routes sinueuses. Nous y arrivons à 18h, après avoir traversé la montagne et découvert de beaux sites, comme Gythion, l'épave d'un grand cargo, le monastère d'Elonis et les belles criques de la côte face à Nauplie.

 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu