Récit Grece 2 - Suivez les 3 M, une famille en vadrouille

Aller au contenu

Menu principal :

Voyages > Grèce 2011
 
 
Nauplie

Mercredi 5 Octobre
Nauplie
Traversée et nuit à Hydra


Nous visitons la belle ville de Nauplie, et son architecture d'influence italienne. A travers ces ruelles très touristiques (trop ?), nous atteignons le pied de l'escalier qui monte vers la forteresse Palamède. Au fur et à mesure que nous montons, la vue sur la ville et les paysages environnant devient de plus en plus belle. Quelques petites pauses, au cours des 917 marches, nous permettent d'arriver à l'entrée du Fort. Mais, oh quelle agréable surprise !!..., le site est fermé pour cause de grève.

Bon, je passerais sur mon sentiment de déception, il y a en effet, je crois, de bonnes raisons qui poussent les grecs à manifester en ce temps de crise… Dommage !

Du coup nous décidons d'aller nous baigner sur cette petite plage de galets aux eaux limpides, que nous apercevons depuis le haut de l'escalier, et qui nous tend les bras.

L'eau est toujours aussi bonne (environ 24°) et nous parcourons la côte avec nos masques et tubes, zyeutant les petits poissons et les poulpes (même poissons que chez nous sur la côte varoise). Par contre, ici il y a beaucoup de petits coquillages. Cette baignade fait vraiment du bien.

Nous reprenons ensuite la route vers Ermioni, pour rejoindre l'embarcadère. En cours de route nous découvrons les paysages vallonnés de l'Argolide, couverts d'oliviers.

Nous " abandonnons " la voiture le long des quais. Le bateau de 17h30 nous emmène enfin pour notre étape de 2 nuits sur Hydra. Notre arrivée majestueuse dans ce petit port au coucher du soleil présage des bons moments que nous allons passer ici.

 
 
Hydra

Jeudi 6 Octobre
Hydra

Après notre première grasse matinée du séjour (et dernière !), nous partons en randonnée vers le monastère de Profitis Elias. Le parcours monte et monte sur un pavage parfaitement entretenu, heureusement en partie sous les pins. Car bien qu'au mois d'octobre, les températures sont bien chaudes en plein soleil ! Après 1h30, nous arrivons en haut où tout est fermé (fermé après 12h, eh oui grasse mat' oblige nous sommes arrivés tard !).

Mais le panorama se révèle majestueux sur le village en contrebas et sur les îles et îlots de l'ouest.

Pour les romantiques, comme moi, n'oubliez pas d'admirer le Mont Eros !! Au retour nous empruntons un sentier original, le " on y va tout droit à travers tout ! ". C'est surtout à travers les adorables chardons qui nous griffent de partout. Mais cela valait vraiment le coup car nous traversons des zones en friche avant d'atteindre de belles petites ruelles isolées.

Dans ce labyrinthe, nous choisissons toujours  la voie en descente, qui nous ramène forcément  sur le port !

L'après-midi un nouveau plouf s'impose. Nous nous baignons à la sortie du port, sur des " plages ", dalles de béton aménagées. Avec un peu de courage, nous aurions parcouru 200m de plus pour atteindre une véritable petite crique. Mais bon…  on ne l'a su qu'après !

En effet, alors que Math continuait à se baigner et se préparait une petite oursinade maison, je suis partie seule en quête de paysages côtiers direction Kaminia et Vlychos. Un parcours superbe sur les falaises, surtout juste avant le coucher du soleil, quand le soleil fait chauffer les façades chaulées,  miroiter la mer et éclairer les îlots du large.

 
 

Vendredi 7 Octobre
Epidaure, Canal de Corinthe
Nuit à Mycènes


Nous quittons Hydra et sa vie insulaire (pour rappel, il n'y a aucun véhicule à moteur sur l'île, on la parcours à pied ou à dos d'âne…) pour revenir sur le continent.

Nous repartons en voiture direction Epidaure et son célèbre théâtre . Le site est superbe surtout quand quelques personnes se mettent à tester l'acoustique en chantant. Nous avons droit à un hymne (japonais je présume) très bien chanté par ces touristes.

Nous longeons également le site d'Asclépios et son centre hospitalier antique. Le site est impressionnant de par sa mythologie. Le bâton d'Asclépios enroulé d'un serpent est parvenu jusqu'à nous en tant qu'emblème des médecins.

Nous poursuivons notre route vers le canal de Corinthe, que nous avions raté à l'aller. Cett fois, nous prenons la bonne route, ce qui nous permet de suivre un cargo et son remorqueur parcourir les 6 km de canal taillés dans la roche. Quel travail !

Puis nous parcourons encore 40 km direction Mycènes où nous passons la nuit.

 
 

Samedi 8 Octobre
Site de Mycène
Retour en France

 
C'est notre dernier jour. Nous profitons de la matinée pour découvrir le site antique de Mycènes, emplacement de la plus grande cité mycénienne, qui domina le monde de la Méditerranée orientale du XVe au XIIe siècle avant J.-C. et qui joua un rôle essentiel dans le développement de la culture de la Grèce classique.

Le site est remarquable pour ces murs " cyclopéens ", nom donné en raison des énormes blocs de pierre qui forment les remparts de la cité, avec la porte d'entrée surmontée de 2 lions.

Egalement, on retrouve les tombes typiques mais imposantes en forme de ruche, les tholos, qui  abritaient les dépouilles royales, dont celles d'Agamemnon, de Clytemnestre et d'Egisthe. Cela ne vous rappelle-t-il pas la malédiction de la famille des Atrides ?? ah mythologie grecque, quand tu nous tiens…

Malheureusement, il est l'heure justement de quitter ce pays magique. Nous reprenons donc la route de l'aéroport pour rentrer en France.

Nous avons déjà envie de revenir, tant ce pays a à offrir… sans être trop loin de chez nous !

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu