Le Portugal avec bébé - Suivez les 3 M, une famille en vadrouille

Aller au contenu

Menu principal :

Voyages > Portugal 2016


Le Portugal semble à priori une destination parfaite pour un voyage avec un jeune enfant. Pas loin, un équipement à l'européenne, un bon réseau routier permettant la location de voiture, une alimentation habituelle, un système de santé correct.

Voilà ce qui rassure tous jeunes parents, même habitués aux voyages, et qui nous a convaincu d'y partir.

Et après le voyage, que pouvons-nous en dire ?
ON A TESTÉ POUR VOUS :




La poussette à Lisbonne


Non, sérieusement, on a surtout évité de tester la poussette à Lisbonne. La ville aux 7 collines ! On était près à l'affronter, mais avec le porte-bébé !!
Oui, car la poussette a, à Lisbonne, de sérieux ennemis :

  • les dénivelées : à part sur le bord du Tage, rien, vraiment rien n'est plat, surtout pas la vieille ville, si belle à découvrir. Et oui, on ne peut pas avoir tant de belvédère sans prendre de la hauteur


  • les calades : ces petits pavés typiques des rues portugaise s'amusent à bouger et à se décoller. Des coins, des trous, pas bon pour les roues


  • les rails des tramways : la ville est quadrillées de lignes de tram (et c'est tant mieux) mais alors quand vous traversez une rue, vous avez 1 chance sur 2 de bloquer les roues dans la fente du rail. Et là, vous vous retrouvez en galère en plein milieu de la rue.


  • les escaliers : dans les rues, les bouches de métro, les sites touristiques, rien n'est vraiment adapté aux personnes à mobilité réduite, équipement qui permet de facilité l'accès des poussettes. Je me souviens de la descente dans la station de métro de Baixa Chiado. Une interminable descente dans les souterrains de la ville.... sans ascenseur.



Alors, on n'a jamais utilisé la poussette, sauf le dernier jour pour prendre le métro en direction de notre loueur de voiture. Mais là, on n'avait pas le choix !! Toutes les autres expériences notées ci-dessus sont justement les galères que nous avons évitées, mais constatées pour d'autres familles croisées en poussette.

Donc, un seul mot d'ordre : VIVE LE PORTE BEBE !!
Et Mini-M a réussi parfois à s'endormir dedans, malgré un inconfort certain...



Les plages de rêve


Alors oui, des plages de rêve, mais on rappelle immédiatement que nous avons voyagé en Janvier. Hors de question de se baigner. Mais cela, seuls des adultes le comprennent. Mini-M n'a jamais arrêté, tout au long du voyage, de vouloir se mettre dans l'eau, les mains, les pieds, les genoux, enfin vous avez compris quoi...

À croire que l'immensité des plages, en général vierges à notre passage le matin, ne lui suffisait pas. Le sable c'est bien 5 minutes, mais c'est encore mieux quand c'est mouillé
.

Et si on peut jouer avec les vagues, alors là c'est le pompon !

À tel point qu'un jour de beau temps, fatigués d'expliquer que l'eau est froide, nous trempons les petits petons de Mini-M dans l'eau. Cette journée là, nous avons été bien tranquilles, notre bébé refusera de s'approcher de l'eau. Mais ce sera aussi très vite oublié.
Et rassurez-vous, on ne lui a pas imposé un nouveau bain de pied !


La nature accessible


Le pays offre des plages sauvages, mais également des parcs et jardins splendides. Nous avons bien sûr découvert ceux de Cascais et les extraordinaires parcs de Sintra.

Plantes, verdure, canards ou cygnes, Mini-M s'est régalé de toutes ces nouvelles textures, odeurs et couleurs.


L'hôpital de Cascais

On passera vite sur cet aspect. Mais en vacances aussi on vit parfois des moments moins agréables. Et quand on est à l'étranger, on se sent encore plus démuni. Heureusement, le Portugal dispose d'un système de santé au point. Venus au service pédiatrique de l'hôpital, nous avons découvert une organisation quasi militaire et en même temps hyper moderne, avec affichage numérique de votre temps d'attente, de votre salle d'accueil.... Une vraie administration qui fonctionne. On avait également emmené notre carte européenne de sécurité sociale qui nous a été très utile, car nous n'avons rien payé à l'hôpital.

Enfin, les pharmacies sont bien achalandées, avec des produits tout à fait identiques aux nôtres et identifiables.


Bilan


Bilan très positif pour nous, on recommande tout à fait cette destination qui nous a offert tout ce à quoi nous nous attendions. Un pays facile à découvrir. Mais n'oubliez pas le porte-bébé !

Mention spéciale à la gentillesse des Portugais, et leur attention pour les enfants

 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu