Lisbonne - Suivez les 3 M, une famille en vadrouille

Aller au contenu

Menu principal :

Voyages > Portugal 2016


La ville aux "miradouros"


La ville aux 7 collines offre tant de miradors et belvédères. C’est d’ailleurs de cette façon que nous avons abordé Lisbonne dès notre arrivée.
En effet, notre appartement se situait juste sous le Miradouro de Sta Catarina. Notre premier coucher de soleil sur la ville été mémorable et comme un message de bienvenue très agréable ! Ces miradors sont des lieux privilégiés pour les couchers de soleil.



Lors de notre découverte de la vieille ville, nous avons suivi le parcours proposé par le Lonely Planet, nous avons découvert 4 miradors : nous sommes partis du Miradouro do Senhora do Monte, l’un des plus haut de la ville, pour redescendre vers le Miradouro de Graça puis le Panorama du Château Sao Jorge et le Miradouro de Santa Luzia dans l’Alfama.


Ce parcours très intéressant (mais fatiguant, hein...) permet de longer les très jolies ruelles de la ville, tout en aboutissant sur ces belvédères, chacun offrant un panorama nouveau et de plus en plus rapproché du Tage. Mais c’est une sacré trotte que de découvrir les différentes collines de Lisbonne (et encore plus avec 9kg sur le dos !!).

D’ailleurs nous n’étions pas très nombreux tout en haut, on était seuls même à Senhora do Monte, puis une dizaine à Graça, puis de plus en plus de monde au fur et à mesure de notre descente…
Serait-ce la conséquence du mal des montagnes
??

 


La vieille ville : château St Jorge et Alfama


Nous avons découvert ces lieux emblématiques de la vieille ville de Lisbonne, celle qui entoure le château Sao Jorge.

Le château lui-même est un site incontournable, en 2 parties :
La partie « jardin » et ses vestiges archéologiques, mais surtout ses canons dirigés vers Lisbonne, sur les murs dominant la ville. Aujourd’hui pacifiques, ils offrent des points de vue inégalés jusqu’au Tage.   


La partie « fortifications » : tout y est : on passe le pont-levis et la double enceinte de remparts pour emprunter le chemin de ronde et accéder aux tours de guet. Un vrai château de chevalier…


En descendant du Château, nous traversons les ruelles typiques de Lisbonne, maisons blanches ou couvertes d’azulejos, toits de tuiles rouges, petits jardins ou patios, clochers blancs dépassant l’ensemble… le vrai cliché lisboète !! Mais quelle belle homogénéité architecturale !

 


Bélèm, au bord du Tage


En partant de la Place du Commerce, nous avons emprunté le tramway n°15 direction Bélèm, pour visiter LE site touristiques de Lisbonne : la Tour de Bélèm, qui surplombe l'embouchure du fleuve, protégeant la ville de ses canons imperturbables.


Nous visitons également le  Monastère  des Hiéronymites de style manuélin, un style architectural peu discret (voire exubérant !), fait de profusion de motifs organiques, végétaux, marins…. Aucune colonne, croisée d’ogives, chapiteau… n’est pas couvert de ces motifs originaux. On ne sait plus où donner de la tête !


Le long du Tage, c’est le rêve des Indes qui se fait ressentir, avec en particulier la scultpure emblématique du Monument des Découvertes, présentant 33 grands navigateurs portugais, dont Vasco de Gama et Magellan. On aurait presque envie d’emprunter (de voler
) un des bateaux du port et de larguer les amarres, à l’aventure !

 

Ce qu'on a aimé

  • La gentillesse des Lisboètes (et des portugais en général). Mais pourquoi ne pouvons-nous pas être aussi accueillants chez nous ?? Ça a commencé dès notre arrivée à l’aéroport, où notre propriétaire est venu nous chercher, ce qui n’était pas du tout prévu !! (« j’étais dans le coin alors…. »), puis le premier soir au Mirador de Santa Catarina, où de jeunes lisboètes, en train de jouer au ballon, se retrouve à jouer avec Mini-M, (enfin si on peut dire jouer….) avec une vraie sincérité. Incroyable.


  • Les pâtisseries, pour les gourmands (ils se reconnaîtront !), à Lisbonne, on trouve une pâtisserie tous les 20 mètres, on a même quelques fois cherché des bars pour boire un verre, et bien on a fini dans des salons de thés !


  • Les transports locaux, d’une rare variété : tramway ancien, funiculaires, touc-touc… il faut bien tout cela pour gravir sans trop d’effort les collines de la ville. Sinon, vos pieds ne résisteront pas à plusieurs jours de visite !!




  • Les boutiques anciennes : de très nombreuses boutiques, en particulier les pharmacies, mais aussi les librairies, on gardé un cachet ancien, avec les étagères en bois. C’est chaleureux. On a même découvert de nombreuses quincailleries, vous savez ; ces magasins qui vendent tout et n’importe quoi, et qui disparaissent chez nous…


  • Les jeux de formes, comme des puzzles, aux murs (les azulejos), comme au sol (les pavés) qui sont des véritables œuvres d’art qu’on découvre au détour d’un regard ou sous nos pieds fatigués… Mini-M a particulièrement adoré les sols noirs et blancs, il a du croire que c’était un puzzle ou un rubik’s cube… il cherchait les pavés décollés pour les déplacer !!




Le resto Moma Grill, dans la rue touristique, la Rua dos Correeiros, 22-26, ce resto, très simple, a été notre coup de cœur de Lisbonne (et même de notre séjour), avec une cuisine simple mais utilisant des produits de très bonne qualité. Le résultat : un rapport qualité prix imbattable et un souvenir impérissable !!
Le tout dans la bonne humeur (comme d’habitude ici, vous allez me dire ! )


 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu