Vila Nova - Suivez les 3 M, une famille en vadrouille

Aller au contenu

Menu principal :

Voyages > Portugal 2016


Arrêt au bord de l'océan


Vila Nova de Milfontes. Quand nous avions demandé à l'Office de Tourisme de Sintra où nous pouvions faire étape sur la route pour le sud du Portugal, c'est le premier endroit que la personne m'a conseillé. Un nom à rallonge, j'ai pensé. Ok. Allons-y !La route pour y arriver n'est pas si longue (2h30 depuis Sintra), mais Mini-M rouspète, chouine, pleure... De quoi nous mettre sur les nerfs, surtout Mathieu qui conduit ! On arrive à destination en fin de journée dans une très mauvaise ambiance. Heureusement, l'accueil souriant de nos hôtes portugais et le bel appartement, avec vue sur l'estuaire, dans lequel nous entrons nous redonnent le sourire.

Nous nous rendons rapidement sur le bord de mer pour apercevoir notre premier coucher de soleil à Vila Nova. Un coucher de soleil magnifique, accompagné d'un lever de lune ! Tout cela va nous convaincre que, tout compte fait, on ne reprendra pas la route le lendemain, et qu'on sera très bien ici, pour se poser pour le reste du séjour. On ne le regrettera pas !! Merci Mini-M
!!


Vila Nova de Milfontes, c'est en fait un ensemble de plages immenses, couvertes de sable doux. Un paradis pour les familles, comme nous, sauf qu'en cette saison, nous sommes quasi seuls sur les plages, les 3 M ont privatisé les lieux !!

Nous profitons de notre première matinée sur la plage principale du village.


L'après-midi, nous partons à la découverte du village. Les ruelles, blanches sous le soleil, sont toutefois ponctuées de coloris très gais posés sur les contours de portes et fenêtres.  

L'ambiance y est paisible, rien ne semble perturber le lent passage du temps. Les locaux lisent ou attendent sur le pas de la porte. La saison touristique d'été est encore bien loin... Et c'est tant mieux pour nous.


Praia Malhão, à la recherche de l'épave


La veille au soir, en regardant sur le net, je vois qu'une épave est visible sur la côte, à proximité. Nous décidons de partir à sa recherche. D'après les indications, elle semblait se trouver sur ou près de la plage de Malhão. Nous nous y rendons donc. Déjà la plage est difficile à trouver, car aucun panneau ne l'indique. Arrivés finalement à destination, nous longeons cette superbe succession de plages. Aucune urbanisation, une végétation littorale préservée, grâce à la mise en place de passerelles en bois, des vagues et encore des vagues. Tout est magnifique ici.


Par contre, aucune épave !!
Nous demandons à la seule autre personne présente, un pêcheur. Il nous informe que celle-ci se trouve à Vila Nova des Milfontes
! Sérieux ? Il a l'air bien sûr de lui !
Heureusement, ce détour valait vraiment le coup !!

Du coup, nous rentrons sur Vila Nova. Pendant la sieste de Mini-M, nous nous renseignons sur l'emplacement exact de l'épave, située finalement à à peine 10 minutes à pieds de notre logement... Et nous nous y rendons donc !

L'accès y est facile, en passant par les dunes, pour voir la vue d'en haut. Par contre, il est un peu plus ardu de descendre à son niveau...

L'épave s'est échouée ici il y a 12 ans, nous sommes sûrs que dans 12 ans il n'y aura quasiment plus rien, vu le travail de sape incessant effectué par les vagues.


Porto Covo


Nous partons au Nord de Vila Nova de Milfontes, découvrir cet autre petit village, apparemment très apprécié des campings-caristes sur le chemin du sud. Son port, comme abrité dans un fjord, est très surprenant, mais ce sont surtout ses falaises qui rendent le site magnifique. De quoi faire de jolies photos de vagues se fracassant contre les rochers.

Ben oui, on en fait beaucoup, mais chez nous, en Méditerranée, à part quelques journées de tempête, c'est quand même bien plus calme !


Dernier jour à Vila Nova


Ce matin, il pleut. Nous nous rendons sans conviction au port de pêche de Vila Nova, indiqué par un petit panneau qui avait éveillé notre curiosité. Une belle surprise nous attend. Nous découvrons un petit port avec quand même de nombreux bateaux, protégés de la mer par une digue immense qui relie la terre à un îlot. Les bateaux sont colorés et on découvre les casiers, les filets et tout le matériel de pêche en grand nombre. Les pêcheurs regardent les vagues immenses déferler dans la passe à l'entrée du port. Qui est partant pour une sortie en mer ? Personne !!

Mathieu se rend tout au bout de la digue est grimpe sur l'îlot. Les vagues sont impressionnantes, et l'une plus grosse qu'une autre le motivera à redescendre de son perchoir en catastrophe !! Nous rentrons nous abriter au bercail...


En fin de journée, le ciel se dégage.
Nous allons dire au-revoir à l'océan sur la Plage de Furnas. Un coucher de soleil incroyable nous y attend. On n'a vraiment, vraiment pas envie de rentrer chez nous !!

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu